Marché du mois

Les fruits et légumes vivent au rythme des saisons. Ils ont chacun leur période de culture et de récolte et apparaissent à leur rythme sur les étals.
Privilégier les produits de saison c'est s'assurer des fruits et légumes au meilleur de leur qualité gustative et au prix le plus accessible. C'est également favoriser la production française et de proximité en limitant ainsi les longs transports polluants et coûteux.

Les fruits et légumes de saison

Basilic

Basilic
Saison : de mai à octobre
Originaire d'Inde, le basilic est une plante aux milles vertus. Pilier de la cuisine méditerranéenne (notamment italienne et provençale), il en existe plus de 150 variétés.
Faire le bon choix  : 
Préférer des bottes fraîches bien vertes et fermes. Séché il perd de son parfum ce qui donne une saveur sucrée et citronnée aux mets. Ses feuilles doivent être bien vertes, lisses et sans tâches.
Atouts nutritionnels  : 
Digestif, apéritif, laxatif, tonique et fébrifuge, le basilic fournit une quantité intéressante de vitamines A et C ainsi que du calcium et du phosphore.
Conservation : 
Se garde entre 2 à 3 jours dans un sac en plastique perforé, dans le bas du réfrigérateur ou plus longtemps, immergé dans de l'huile ou bien ciselé et congelé dans un bac à glaçons.
Préparation : 
Passer sous un filet d’eau fraîche, puis effeuiller avant de consommer les feuilles entières, ciselées ou bien écrasées au mortier, pour en libérer ses arômes.
Utilisation : 
Le basilic est difficile à accommoder avec d'autres herbes, hormis le persil, le thym, le serpolet, la sarriette et le romarin. A incorporer au dernier moment aux préparations car il ne supporte pas les cuissons longues ou les attentes prolongées dans une vinaigrette. Selon les variétés, sa saveur rappelle le citron, l'anis, le jasmin ou encore le gingembre. Condiment de référence de la cuisine provençale et italienne, il aime être mêlé à de l'ail, au citron, au thym et à de l'huile d'olive. Le basilic est indispensable à la soupe au pistou et au pesto (basilic et ail hachés arrosés d'huile d'olive, pignons de pin - et du parmesan ou du pecorino pour la spécialité italienne). Il se marie parfaitement avec la viande blanche et le lapin, délicieux avec les œufs et le fromage. Sur des pâtes, du riz et des tomates, rien ne peut l'égaler.
Astuce : Pour rendre plus digestes certaines volailles grasses (canard par exemple), y incorporer, avant cuisson, des feuilles fraîches ou de la poudre de basilic.